Les cenotes de Yucatán

  • par
cenote palomita

Le mot «cenote» dérive du mot maya «Tsonot» qui signifie «trou avec de l’eau». À travers le temps et surtout à l’époque préhispanique, les Mayas considéraient ces lieux comme sacrés, c’est-à-dire comme une entrée vers l’autre espace spirituel appelé le monde souterrain ou «Xibalba» («Metnal» en maya du Yucatèque). a été retrouvé des objets anciens et précieux tels que des morceaux de jade, des amulettes, des objets en bois entre autres, on pense également que des sacrifices humains ont eu lieu dans ces trous comme dans le cas du cénote sacré de Chichén Itzá. Ces cenotes servaient également de réserve d’eau, de ce liquide vital et précieux. Mais ces formations naturelles ont leur origine bien avant le développement des peuples préhispaniques.

La péninsule du Yucatan est une plaine rocheuse calcaire qui s’est formée dans les eaux peu profondes du Crétacé il y a environ 150 à 65 millions d’années. Elle émerge peu à peu, étant exposée aux différentes variations du niveau de la mer depuis la période glaciaire. Depuis environ 2 millions d’années, cette surface atteint jusqu’à 100 m. Haut. Le niveau actuel de la mer est le même qu’il y a environ 5 000 ans.

D’autre part, il y a environ 65 millions d’années, une météorite de 10 km de large a frappé la surface de notre planète, ayant eu un tel impact dans la partie nord du Yucatan, connue sous le nom de météorite Chichxulub, comme le nom de la population du Yucatecan près de le lieu de l’impact. On pense que cette météorite était responsable de l’extinction des dinosaures et d’autres espèces.

À la suite de cet impact, un réseau de gouffres s’est formé sous la péninsule, que nous appelons «Cenotes». Ces cénotes ou cavités d’eau au cours de la dernière période glaciaire, l’eau dans leur intérieur s’est asséchée et plus tard les pluies ont filtré entraînant les différents minéraux dans ces cavités, formant des stalactites, des stalagmites et des colonnes, qui ont cessé plus tard dans leurs formations lorsque les cavités se sont remplies d’eau dans une période interglaciaire.

Aujourd’hui 4 types de cenotes ont été classés:

Il y a le type, Cántaro (Pichet), caverne, parois verticales et diluées ou superficielles.

Dans le type Cántaro, son entrée se fait par un trou dans la surface, qui en entrant, vous pouvez voir une chambre ou une voûte beaucoup plus grande, où se trouve l’eau. Il a des formations rocheuses très intéressantes, telles que des stalactites, des stalagmites et des formations qui apparaissent des figures capricieuses.

Dans le type Caverne, l’entrée se fait par une grotte, d’où vous avancez jusqu’à l’endroit où se trouve le plan d’eau, Ils ont généralement des stalactites, des stalagmites et des colonnes et quelques zaciveces il y a des minéraux exposés, il y a aussi des tunnels de plusieurs centaines de mètres.

Le type de paroi verticale est comme un grand cylindre sans toit. Certains atteignent jusqu’à 25 m. de l’eau à la surface, ils sont spectaculaires et merveilleux.

Et enfin nous avons le type Aguada ou superficiel. Ce type de cénote se trouve généralement très près des côtes, certains se trouvent dans les mangroves enrichissant l’habitat des côtes.

À l’heure actuelle, environ 2 000 cenotes ont été enregistrés, mais on estime qu’il y a plus de 7 000 cenotes dans toute la péninsule répartis dans la jungle, encore inexplorés.

zaci
CENOTES

Aujourd’hui, nous pouvons profiter de ces endroits merveilleux, nager dans ses eaux fraîches et cristallines. Ces cenotes sont des attractions touristiques et des cadeaux de la nature. Donc si vous prévoyez de visiter l’un de ces lieux, nous vous recommandons de respecter certaines règles afin de les protéger et les préserver.

Entrez dans les cenotes avec précaution, les entrées peuvent être glissantes, elles sont en bois ou en pierre.

N’utilisez pas d’écran solaire, d’écran solaire ou d’insectifuge, car ils polluent l’eau et rappelez-vous que les cénotes sont interconnectés avec d’autres cénotes. Vous devez vous doucher avant de vous baigner dans un cénote.

Ne nagez pas dans des endroits sombres et à proximité de rochers pointus ou pointus.

Ne touchez pas aux stalactites ou stalagmites, ni aux colonnes, ce sont des formations anciennes et leur formation est altérée par le contact humain (elles sont détruites)

Ne sautez pas des hauts lieux

N’entrez pas dans l’eau si vous ne savez pas nager ou portez un gilet de sauvetage. Il y a des cenotes qui ont des profondeurs allant jusqu’à 50 m.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.